COMMUNIQUÉ - L'École des entrepreneurs du Québec inaugure son campus au Bas-Saint-Laurent - Campus Bas-Saint-Laurent

COMMUNIQUÉ – L’École des entrepreneurs du Québec inaugure son campus au Bas-Saint-Laurent

De gauche à droite : Monsieur Harold LeBel, député de Rimouski, Monsieur Marc Parent, maire de Rimouski, Madame Véronique Mariève Gosselin, directrice régionale du campus Bas-Saint-Laurent, Madame Marie-Eve Proulx, députée de Côte du Sud, ministre déléguée au Développement économique régional, ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Monsieur Michel Fortin, président-directeur général de l’École des entrepreneurs du Québec et Monsieur Martin Beaulieu, directeur général de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER).

 

 

Rimouski, le 22 août 2019 – C’est en présence de Madame Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent que l’École des entrepreneurs du Québec a inauguré officiellement son campus bas-laurentien, situé à Rimouski.

 

« C’est une grande fierté pour l’ÉEQ d’inaugurer, aujourd’hui, son troisième campus régional et de pouvoir ainsi mettre son expertise au service du dynamisme entrepreneurial du Bas-Saint-Laurent », s’est réjoui Michel Fortin, président-directeur général de l’École des entrepreneurs du Québec.

 

« La promotion de l’entrepreneuriat est une priorité pour le gouvernement du Québec, et ce, dans toutes les régions. Nous sommes donc très fiers d’appuyer l’implantation d’un campus de l’École des entrepreneurs du Québec dans le Bas-Saint-Laurent. Ce nouvel établissement viendra renforcer l’économie locale, tout en établissant des collaborations avec les autres organismes d’accompagnement d’entreprises et les établissements de formation spécialisés. Les services offerts par ce campus s’ajouteront aux multiples efforts déployés par le gouvernement pour soutenir les entrepreneurs à toutes les étapes du démarrage et de la croissance de leur entreprise », a souligné Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

 

La directrice régionale de l’École des entrepreneurs du Québec au Bas-Saint-Laurent, Véronique Mariève Gosselin, de commenter : « Depuis mon arrivée en poste, j’ai pu rencontrer les acteurs de l’écosystème, mais surtout de nombreux entrepreneurs de la région. Avec le souci de répondre à leurs besoins et leurs défis, le campus proposera dès l’automne, une grande gamme de formations et d’ateliers spécifiques. »

 

Le campus de l’ÉEQ au Bas-Saint-Laurent prévoit former 500 entrepreneurs annuellement, en travaillant en complémentarité avec les organismes locaux de développement économique existants. Plusieurs partenariats et collaborations se sont déjà mis en place à cet effet.

 

Contexte 

 

Le gouvernement du Québec annonçait au printemps 2018 une contribution financière de 4,4M$ sur 5 ans pour la mise sur pied de trois nouveaux campus régionaux de l’École des entrepreneurs du Québec, en plus de celui de Montréal. À la suite d’un appel à candidatures et à l’analyse de celles-ci par un comité indépendant, le gouvernement annonçait, en juillet 2018, l’ouverture de campus au Bas-Saint-Laurent, en Mauricie et en Outaouais.

 

Ce déploiement pan-québécois permet à l’ÉEQ de s’associer à de nouveaux partenaires pour canaliser, de façon structurée et collaborative, l’offre de formation faite aux entrepreneurs, en toute complémentarité avec les services en place dans la province. À ce titre, l’ÉEQ a pu compter sur l’implication et la participation financière de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) comme organisme porteur de la mise sur pied de ce campus.

 

« Avec ce déploiement provincial, nous constatons que chaque région a ses particularités entrepreneuriales, mais que tous les entrepreneurs vivent des défis de croissance communs. L’École des entrepreneurs du Québec, sur la base de ses 34 ans d’expérience, a élaboré une offre de service complète, variée et unique, pour répondre aux défis spécifiques que vivent les créateurs et gestionnaires d’entreprises », ajoute Michel Fortin.